La réalisation de maquettes est un travail de professionnel

Interproof   |   Francfort, Allemagne

Interproof à Francfort produit des maquettes et de petites séries de conditionnements pour l’industrie publicitaire depuis déjà plus de quarante ans. Grâce à son excellente réputation dans cette branche très spécialisée, cette petite entreprise a déjà pu travailler pour d’innombrables très grandes marques.

Interproof réalise principalement des modèles d’essai pour de futurs produits d’emballage qui sont présentés dans le cadre d’une campagne. Wolfgang Marx, le directeur d’Interproof, explique : « Vous pouvez évidemment montrer une présentation en 3D ou une animation sur écran, mais le client ne peut pas manipuler le conditionnement. Un échantillon qui a l’apparence exacte du produit fini est nettement plus convaincant. Vous pouvez le poser effectivement sur le rayonnage, l’admirer, éprouver sa texture. »

Des sosies

Dans le cadre de ces présentations, il est primordial que la réalisation d’Interproof se rapproche au plus près du produit original. Et c’est un art en soi. Marx : « Nous n’utilisons pas les mêmes processus que la production en série, à savoir l’offset ou la sérigraphie quand il est question de labels. Tout l’art consiste à maîtriser les couleurs et les matériaux de telle façon que la maquette prenne l’apparence du futur produit en série. Après coup, on ne vous pardonne pas une production en série qui n’a qu’une vague ressemblance avec votre maquette. »

Pour ces travaux, Interproof a recours à une imprimante UV de Roland DG, la VersaUV LEC-330. Il s’agit d’une imprimante qui a été spécialement développée pour ce type de travaux et qui est capable de gérer de nombreux matériaux et opérations différents.

Matériaux originaux

L’imprimante Roland offre à Wolfgang Marx la possibilité d’imprimer sur les matériaux originaux. « Nous pouvons imprimer sur des cartons de 300 grammes et des matières plastiques. Il importe alors que les colorants ne ‘s’affaissent’ pas dans le papier, mais se posent au contraire en surface. Nous disposons de l’appareillage nécessaire pour prétraiter les feuilles afin que l’encre se comporte exactement comme elle le fera sur les matériaux lors de la production finale. » Ceci ne se fait évidemment pas sans l’appui du fabricant. Monsieur Marx ne cache pas sa satisfaction à cet égard : « Le soutien que nous offrent les techniciens de Roland est excellent », précise-t-il. « Roland nous permet de faire un usage maximal des possibilités de l’imprimante. Chaque réalisation est différente et il n’est donc pas question de standardiser. Nous faisons énormément d’essais et l’expérience des autres nous est alors d’une très grande utilité. »

Grandes marques

Interproof travaille pour d’innombrables grandes marques. Marx : « En plus de 40 ans, nous avons fait l’une ou l’autre réalisation pour tous les grands noms du marché, mais nous devons néanmoins continuer à prospecter activement. Les collaborateurs changent régulièrement dans les agences publicitaires ou chez les grandes marques et il s’avère bien souvent que l’importance cruciale d’une maquette à l’échelle 1:1 ne soit pas nécessairement transmise aux successeurs. Il arrive fréquemment qu’un responsable parvienne quelques jours avant une présentation à la conclusion qu’une copie d’une imprimante laser ne suffira pas. Notre force réside dans notre capacité à lui fournir rapidement une solution. »

Réactivité avant tout

Même des agences étrangères ont recours aux services de l’entreprise spécialisée allemande. « Nous constatons que le monde devient un village, » nous explique Wolfgang Marx. « Si nécessaire, nous pouvons livrer une maquette à une entreprise à Londres pour le lendemain. »

C’est la spécialisation dans un segment niche qui fait d’Interproof une entreprise si particulière. Une épreuve réalisée par ces professionnels concorde avec la réalité. Marx : « Nous ne réalisons pas seulement une épreuve d’impression, mais nous pouvons aussi produire des effets spéciaux, tels que le gaufrage et la dorure à chaud. Là aussi, nous travaillons autant que possible avec les matériaux originaux. Citons l’exemple des films gaufrés à chaud. Il ne nous est pas possible d’utiliser les machines industrielles, mais nous parvenons néanmoins à réaliser l’effet souhaité avec les matériaux originaux. Peu d’entreprises disposent de ces compétences professionnelles. »

www.interproof.de