Le lettrage est universel

Image Sign   |   Wijhe, Pays-Bas

Image Sign, spécialiste du logotage de véhicules situé à Wijhe (Pays-Bas) est la première entreprise d’Europe à avoir fait l’acquisition de 2 imprimantes Roland grand format de type SOLJET EJ-640. L’entreprise répond ainsi à la demande croissante de publicités polychromes sur véhicules.

Image Sign a acheté ses imprimantes via Tripa, un revendeur Roland. Il s’agit des nouvelles imprimantes éco-solvant de Roland DG qui utilisent un tout nouveau type d’encre. Les imprimantes SOLJET EJ-640 sont très économiques et garantissent une productivité élevée.

Selfmade man

Le propriétaire d’Image Sign est Coen Geerlings. Il travaille dans le secteur depuis 30 ans. À l’origine, il était monteur automobile et a fait ses débuts dans une entreprise d’auto-striping. Lorsque les premiers traceurs de découpe ont fait leur entrée sur le marché, il a créé sa propre entreprise de lettrage automobile. « Je trouvais chouette de maintenir le lien avec le monde de l’automobile. Lettrage et voitures font bon ménage. »

L’entreprise a connu une croissance ininterrompue et une courte récession durant la crise. Aujourd’hui, elle occupe 12 personnes ainsi que quelques stagiaires et collaborateurs freelance. Image Sign est spécialisée dans le logotage de véhicules tels que les trains, trams, bus et véhicules d’entreprise. Tous les travailleurs de l’entreprise aident de temps à autre à poser les lettrages. Il s’agit réellement d’un travail d’équipe. Personne ne travaille seul sur un véhicule. Les films sont positionnés avec une patience d’ange et une précision méticuleuse sur les véhicules par des équipes de 2 ou 3 personnes.

« Notre entreprise est un vaste atelier », affirme Coen. « Nous réalisons pas mal de travaux pour les imprimeries et les entreprises d’enseignes. Nous travaillons par ailleurs pour tout client désireux de faire apposer un lettrage. »

Vision dans l’espace

Le placement du film est un job délicat. « Quand j’ai démarré, il n’existait pas de formation », explique Coen. « Je suis autodidacte. C’était juste une question d’audace. Mais la vision dans l’espace est encore plus importante. Lorsque vous étirez un film d’un côté, vous devez tenir compte de l’effet de l’autre côté. Sans cette vision, vous ne serez jamais un bon lettreur. Mais si vous avez ce savoir-faire, vous aurez du boulot jusqu’à la fin de votre vie ! »

Au fil des ans, les matériaux se sont améliorés et la pose s’en est trouvée facilitée. « Il y a 15 ans, nous travaillions avec des films qui n’étaient pas destinés à une pause sur des véhicules. À cette époque, la couche de colle constituait un inconvénient majeur. Les lettrages étaient également bien plus difficiles à enlever qu’avec les matériaux d’aujourd’hui.

Bouche-à-oreille

Les commandes proviennent de clients à qui on a parlé de nous. «  Lorsque vous faites du bon boulot, ça se sait », ajoute Coen. « Nous n’avons aucun représentant et ne faisons quasiment pas de publicité. Les fabricants d’enseignes et les garages savent où nous trouver. Et pour moi, approcher les clients de mes clients est proscrit. Il s’agit d’échange et de respect avant tout. »

L’entreprise est active dans tous les Pays-Bas. Pas uniquement à l’atelier de Wijhe mais aussi sur place, chez le client. Ainsi, Image-Sign a réalisé tous les lettrages de véhicules à louer d’une entreprise. À cet effet, l’équipe de pose a sillonné tout le pays.

Tout s’imprime

Pour le lettrage de véhicules, un bon traceur de découpe est indispensable. Une bonne partie des films ne sont pas imprimés, mais bien découpés dans le coloris de film ad hoc. Cependant, ils reçoivent de plus en plus de demandes de publicités polychromes. Coen a dès lors acheté sa première imprimante chez Roland DG et n’a jamais été déçu. « De nos jours, tout s’imprime », affirme Coen en riant. « Et nous accédons aux demandes de bonne grâce. Nous utilisons beaucoup d’aplats et notre imprimante Roland s’acquitte parfaitement de cette tâche. La découpe et l’impression ne se font par ailleurs pas sur la même machine. C’est une question de flux de travail. Nous sommes en effet en mesure d’écourter le temps de traitement en imprimant sur une imprimante et en découpant sur un traceur. »

One-stop shop

« Notre vision consiste à offrir un one-stop shop à nos clients, qui pourront dès lors également commander leurs cartes de visite et leur papier à en-tête. Notre entreprise de lettrage fournit par conséquent aussi des travaux d’impression. C’est une évolution logique. Les clients professionnels peuvent désormais ainsi obtenir tous leurs supports avec logo chez le même fournisseur. Lettrages sur véhicules, impression de textiles et fabrication de cartes de visite, nous prenons tout en charge ! Et si le client souhaite une publicité radio ou TV, nous nous en chargeons également ! Enfin, nous prenons aussi en charge les travaux de conception », affirme Coen.

Polyvalence

Les personnes qui travaillent chez Image-Sign touchent à tout. « Ici, tout le monde doit pouvoir prendre en charge la conception, utiliser l’imprimante polychrome et le traceur de découpe ou encore, poser les lettrages. Je forme les employés moi-même. Je me considère d’ailleurs plutôt comme un professeur que comme un patron. Le plaisir au travail est très important. Je travaille simplement avec les collaborateurs et je me montre très peu directif. Chacun sait ce qu’il doit faire, j’apporte juste un peu d’aide. Pour ce qui est de la technique et de l’entretien, je m’en charge moi-même. »

www.image-sign.nl