Le premier utilisateur de la Roland EJ-640 économise 40 % sur ses coûts

Hodge   |   Schleswig, Allemagne

Ce n’est pas le travail qui manque chez l’imprimeur publicitaire Hodge situé à Schleswig, en Allemagne. Cette entreprise offre à sa clientèle à travers toute l’Europe à la fois satisfaction, niveau de qualité élevé et fiabilité. Ses machines tournent six jours par semaine, souvent 24 h par jour. Il était temps pour elle de passer à la vitesse supérieure. Lors du salon Drupa, son propriétaire Michael Marquardt a acheté une Roland EJ-640 et a reçu un des tout premiers exemplaires livrés en Europe.

Grande cartouche d’encre

« Nous devons imprimer à haute vitesse », explique Siegmar Nossenheim, vendeur et opérateur de machine chez Hodge. « La nouvelle Roland Soljet EJ-640 nous permet de produire trois fois plus vite qu’avec la ER-640 que nous possédions déjà. Cette augmentation a été rendue possible par la large surface d’impression. » Les cartouches d’encre d’un litre constituent véritablement une avancée, estime Nossenheim. « Les machines tournent souvent toute la nuit, et on ne voudrait pas qu’elles tombent en panne d’encre en plein milieu du travail. Sur l’autre machine, nous installons chaque soir une nouvelle cartouche et utilisons les cartouches entamées la journée. » Nossenheim nous montre une énorme pile de cartouches à moitié vides. « Ce n’est plus nécessaire avec la nouvelle machine. Il faut dire qu’il y a trois fois plus d’encre dans les cartouches. »

Économie considérable

« Qui plus est, l’encre est bien moins chère », fait observer Marquardt. « L’un dans l’autre, j’estime à 40 % l’économie de coût sur notre travail publicitaire type. Ce n’est pas négligeable sur une production comme la nôtre. Quand nous avons fait savoir à notre concessionnaire Hansa de Brême que nous étions à la recherche d’une imprimante plus rapide, il nous a indiqué que Roland était passé au segment de production le plus élevé avec la série EJ. Nous avons pensé qu’une petite visite sur le stand de Roland à Drupa pour y tester la machine vaudrait le coup. Nous y avons d’ailleurs également examiné et testé tous les produits concurrents. Aucune machine concurrente n’offrait un produit de qualité équivalente à vitesse d’impression égale à la EJ-640 de Roland. »

Solide

Nossenheim : « Certaines imprimantes revendiquent des performances comparables, mais la solidité, le châssis en acier et les carénages métalliques de la Roland paraissent beaucoup plus professionnels que ceux des machines en plastique que l’on rencontre souvent. Je suis peut-être un peu vieux jeu, mais je préfère avoir des machines de production en acier. Cela se remarque : elles durent beaucoup plus longtemps et sont plus fiables. Et quand vous voyez que nous avons exactement le même rendu de couleurs sur trois imprimantes Roland différentes, cela en dit long à propos de ces machines. Finalement, le fait que nos deux traceurs de découpe Roland ne tombent jamais en panne atteste bien de la qualité irréprochable de la marque. »

Fiabilité

Hodge est une imprimerie possédant son propre département créatif. L’entreprise est spécialisée dans la production de produits publicitaires. L’entreprise conçoit en interne publicités extérieures et intérieures, lettrages de voitures, T-shirts et tous les supports publicitaires imaginables. Mais elle va encore plus loin. Suite à quelques reprises récentes, Hodge produit également des livres ainsi que toutes sortes d’imprimés maison par le biais d’accords de partenariat. Michael Marquardt a racheté la société il y a dix ans. Grâce à son approche commerciale, l’entreprise a toujours bien tourné, même en temps de crise, et n’a cessé de croître. « Nos clients souhaitent tout acheter auprès d’un seul partenaire. Ils sont fort attachés au contact avec le fournisseur et recherchent un partenaire digne de confiance. » Et Marquardt veille à ce que ses contacts commerciaux restent personnels. Tout se fait par téléphone. « Les gens veulent m’entendre », dit-il.

Taille humaine

Même pendant les vacances, c’est toujours l’effervescence chez Hodge. Par un chaud samedi de juillet, les imprimantes Roland tournent à plein régime. « Auparavant, nous connaissions des périodes plus calmes », observe Marguardt. « Aujourd’hui, un grand nombre de nos clients sont actifs dans le secteur du tourisme, comme la restauration ou d’autres activités. » Tous les clients de Hodge ne viennent pas du nord de l’Allemagne. Des entreprises du Danemark très proche, mais aussi d’Autriche, d’Italie ou d’Espagne passent également commande chez cet imprimeur de qualité. « C’est dû au fait que nous travaillons pour de gros clients qui possèdent des filiales européennes. Pourquoi nous ont-ils choisis ? Ici, ils sont aidés par des gens, pas par un ordinateur. »

Confiance

« Mais c’est mutuel », assure Marquardt. « J’attends également ce contact personnel de nos fournisseurs, et c’est que nous obtenons aussi chez Roland DG. Eu égard aux expériences favorables que nous avons connues avec cette entreprise, il nous a semblé logique de nous étendre avec un appareil Roland après que toutes les autres possibilités nous aient été présentées. Nous aurions aussi pu attendre que la EJ-640 ait fait ses preuves sur le marché, mais notre confiance en Roland DG est telle que nous avons franchi le pas sans hésiter. Nous en sommes très satisfaits, car la machine tient toutes ses promesses. »