Costaest crée de nouvelles tendances en matière de production de masques

Costaest   |   Italie

Costaest Header

Face à la situation actuelle, de nombreuses entreprises ont décidé de rechercher de nouvelles opportunités commerciales pour survivre ; tel est le cas de l'entreprise italienne Costaest. Ce petit atelier de design, qui produit des enseignes, des articles promotionnels et des caissons rétroéclairés fabriqués à la mains, a totalement modifié son modèle de production au cours des deux derniers mois.

Développement de l'idée

Pendant les premiers jours de confinement, Vaccaro Fabio, fondateur de l'entreprise, a constaté une pénurie de masques dans toute l'Italie. Dans ce contexte et dans le but de répondre à toutes les exigences de sécurité, le fondateur de Costaest a envisagé de fabriquer ses propres masques en tirant profit des éléments dont il disposait déjà dans son atelier.

Pour le premier prototype, il s'est servi d'un t-shirt en coton et d'un morceau de tissu. Même si le premier prototype n'était pas personnalisé, Vaccaro a rapidement compris que, grâce à sa nouvelle imprimante Roland VersaSTUDIO BT-12, achetée juste avant le confinement, et à ses compétences en matière de design, il allait pouvoir générer de nouvelles perspectives commerciales pour son entreprise avec la personnalisation de masques.

Vaccaro explique : « Je me suis rendu compte que les masques, qui étaient plutôt utilisés de manière fonctionnelle, pouvaient devenir des accessoires de mode ».

Démarrage de la production

Avec son imprimante directe textile BT-12 de Roland, Costaest a commencé à personnaliser les masques en coton en proposant des designs uniques. À l'époque, l'entreprise avait acquis cette machine de bureau pour personnaliser des t-shirts en coton à l'aide de designs exclusifs. Grâce à sa polyvalence et à son format compact, cette machine pouvait également être utilisée pour imprimer sur des masques en quelques minutes.

Aujourd'hui, Costaest personnalise environ vingt masques par jour et associe cette activité avec la production d'autres articles créés sur la machine d'impression et découpe grand format Roland TrueVIS VG2-640. Costaest est actuellement en négociation avec des couturières pour augmenter sa production, avec un objectif d'une centaine d'unités par jour.

Priorité à la mode

Ces masques 100 % coton et personnalisés à l'aide de la BT-12 sont devenus des accessoires de mode à part entière. Vaccaro Fabio précise : « Nous voulons garantir une qualité maximale plutôt que d'assurer un volume de production. Nous tenons à créer un produit d'excellence, fabriqué à la main, sous le label 'Fabriqué en Italie' ».

Les masques sont disponibles à la vente via les réseaux sociaux et seront bientôt proposés sur le nouveau site Web de l'entreprise.

Costaest a réussi à exploiter pleinement ses talents en matière de conception et les dernières technologies d'impression directe pour s'adapter à cette nouvelle situation.

Le producteur de masques imprimés a la responsabilité de certifier leur conformité à la réglementation locale, ainsi que le niveau de protection offert par les masques.
Le producteur doit organiser le processus de lavage et de stérilisation des masques. Ces processus peuvent ternir l'image imprimée/sublimée. Roland DG n'est pas responsable du ternissement des images, ni des processus de production et de certification des masques de protection.
Pour des raisons de santé et pour éviter toute réaction allergique, évitez tout contact direct de la face imprimée avec la peau et respectez les recommandations des institutions sanitaires de votre pays.